Rencontres Sexuelles
Publié le - 1599 aff. -

La pratique du Sexe à l'oral

Les contacts physiques ne sont pas les seuls facteurs qui peuvent donner du plaisir. Depuis toujours, se servir de la langue et de sa bouche contribue aussi à l’épanouissement de la vie sexuelle d’un couple.

Une technique de plus en plus connue

Toutes les pratiques sexuelles avec la langue se regroupent dans le sexe oral. Couramment, il s’agit du cunnilingus et de la fellation. Les scientifiques leur attribuent la dénomination de relations buccogénitales. Ces pratiques interviennent souvent dans les préliminaires pour intensifier l’excitation, et elles constituent également les meilleures mœurs amoureuses.

Au fil des époques, le sexe oral est devenu un sujet dont les gens parlent sans avoir plus honte. Actuellement, 70% des femmes pratiquent la fellation et 80% des hommes pour le cunnilingus. Beaucoup de couples intègrent alors le sexe oral dans leur vie sexuelle. Pour le Kama Sutra, toute une partie consiste à s’exciter par les organes buccaux et génitaux.

La fellation et le cunnilingus

Ce sont les deux techniques principales du sexe oral. Les deux partenaires ne peuvent pas le faire avec telephone rose par cb, ils se doivent d’être l’un près de l’autre.

La femme introduit le pénis de son homme pour la fellation, appelée encore pipe, gâterie ou turlute. Elle se sert alors de sa langue pour sucer, lécher et caresser la queue de l’homme. En faisant un mouvement de va-et-vient, l’homme va se sentir comme si son pénis était dans le vagin. Ce qui va le permettre d’atteindre le fantasme voire même de jouir. En d’autres termes, la femme reproduit les mouvements que le pénis subirait s’il était dans son vagin. Il est alors nécessaire de varier la vitesse et l’intensité du contact pour satisfaire l’homme.

Pour l’homme, il use sa langue pour caresser et exciter le sexe de sa femme. Le cunnilingus est un autre type de pénétration plus sensuelle avec la langue. La vulve et le clitoris sont les parties de l’anatomie vaginale qui sont les plus excitées avec cette pratique. La majorité des femmes sont pour cette technique que l’homme doit faire en douceur et longuement. Certaines femmes atteignent l’orgasme rien qu’avec le cunnilingus surtout quand son partenaire le mène bien.

Les vrais plaisirs du sexe oral

Lorsque la fellation est pratiquée en réciproque avec le cunnilingus, l’intimité et la complicité du couple s’intensifient. Comparés à la pénétration, ces deux techniques sont plus douces et plus sensuelles. En effet, la douceur excite plus certaines zones de l’anatomie génitale d’un individu. Les capteurs de plaisirs sur le gland masculin sont activés par le pipe. Pour les femmes, le clitoris est plus sollicité au plaisir lors d’un cunnilingus. L’extase est alors assurée durant la pratique de ces techniques, les partenaires peuvent même les pratiquer avec la position 69.

Pourquoi il en a qui sont contres ?

50% des couples qui apprécient le sexe oral l’appliquent lors des préliminaires de leur acte sexuel, 30% d’eux exceptionnellement et le 20% restant se sont déjà découragés. Une des raisons qui poussent certains à ne pas apprécier cette pratique est le fait d’utiliser la bouche près de la zone d’excrétion. Il est question d’hygiène dans ce cas alors, qui peut être résolue avec l’utilisation de gels lubrifiants. D’autres affirment qu’il s’agit d’un signe de soumission vis-à-vis de son partenaire. Certaines femmes souhaitent éviter une éjaculation surprise qui peut survenir.

Le sexe oral et les IST

Même sans pénétration, les deux protagonistes sont encore exposés aux maladies sexuellement transmissibles. Une petite ouverture au niveau de la bouche peut conduire à la moindre infection. L’utilisation d’un préservatif ou bien l’abstinence est nécessaire si la situation est inquiétante.